dimanche 4 mars 2018

Thèse de Guy 28



Approches globales et synergies
Sur leur site Internet, le Mouvement de la Fenêtre 4-14 se décrit comme «un mouvement missionnaire global, qui aide les églises et les familles à élaborer des stratégies, des communautés et des ressources pour équiper la prochaine génération de leaders chrétiens. Leur objectif est de soutenir les églises dans chaque nation pour Rejoindre, Sauver, Enraciner et Libérer les enfants dans une relation avec Jésus-Christ et son ministère tout autour du monde.»[1] Le docteur Luis Bush, catalyseur et serviteur dans ce mouvement, a écrit un livret expliquant leurs objectifs: Raising Up a New Generation From the 4-14 Window to Transform the World.[2]
Une caractéristique des ces mouvements, alliances et réseaux développés au cours de ces dernières années est que, chaque organisation mettant sur la table ses forces, des visions et des stratégies holistiques peuvent être développées – il n’y a plus d’opposition entre besoins physiques vs. besoins spirituels vs. éducation, mais tous ces éléments sont perçus comme importants et l’enfant est approché dans son entier.
Cela engendre une accélération des projets, une nouvelle compréhension de l’urgence et une synergie des ressources qui amène une plus grande efficacité. Dans un message donné lors du Sommet du Mouvement de la Fenêtre 4/14 à Singapour en 2011, le docteur Bush déclarait que «2.1 milliards de personnes dans le monde ont moins de quinze ans, et seuls un tiers d’entre elles sont atteintes par l’Evangile.» La tâche est énorme! Des dénominations entières à l’échelle mondiale se sont maintenant mobilisées pour s’atteler à la tâche et rejoindre la vision. Le docteur Bush ajoute: «L’objectif est que d’ici 2020, les 2.1 milliards d’enfants soient atteints. La vision a commencé. En Amérique Latine, plus de 100'000 églises sont maintenant impliquées dans le Mouvement 4/14. L’Asie n’est pas loin derrière. De plus en plus de portes s’ouvrent en Afrique…»[3]
Le docteur Brewster ajoute: «Tandis que l’Eglise ne s’en est pas trop mal sortie dans le domaine de l’éducation chrétienne, la compréhension du contexte de l’évangélisation et de la mission globale est relativement nouvelle. La compréhension que les enfants sont peut-être la stratégie-clé pour la croissance de l’Eglise, pour la mission et pour l’avancement du Royaume est une idée très nouvelle.»[4] On ne parle pas juste des enfants et de ne pas oublier d’investir en eux – on parle de la construction du Royaume et du rôle clé que les enfants ont à jouer pour cela!  
 
Conclusion – La vague de Dieu qui vient
Alors que faire maintenant? Ou pour paraphraser Francis Schaeffer, où allons-nous à partir de là? Nous nous sommes penchés sur le passé et sur les racines du cœur et de la vision de Dieu dans la Bible et dans l’histoire de l’Eglise. Nous voyons maintenant que les choses s’accélèrent – nous devons devenir glocal: impliqués dans des ministères locaux et connectés à une échelle globale pour connecter avec ce que le Seigneur dit et fait au niveau mondial.
De nombreuses organisations ont des plans et des objectifs ambitieux pour les années 2020. A JEM, Loren Cunningham parle de plus en plus de la vague de Dieu qui vient et va balayer la terre dans la prochaine décennie. D’ici 2020, la traduction de la Bible aura commencé dans chacune des 6'000 langues de la terre. D’ici 2033, elle devrait être terminée pour le 2000ème anniversaire de l’œuvre rédemptrice du Christ sur la croix. Comme Loren nous le partageait lors de notre Master exécutif en leadership à San Antonio del Mar, au Mexique, en juin 2014: «Si la traduction de la Bible en cinq langues a engendré un mouvement de transformation tel que la Réforme au 16ème siècle, pouvons-nous imaginer les suites de la traduction du livre de Dieu dans chaque langue de la terre?»[5]
Loren nous a défiés à nous préparer pour la nouvelle vague missionnelle qui vient. Par l’enseignement de Loren et par mes propres lectures et observations, il me semble comprendre que cette vague qui vient sera caractérisée par les éléments suivants, et la liste n’est pas exhaustive:
-     L’importance de la parole de Dieu. Enseigner la Parole et enraciner les gens profondément dans les valeurs et les histoires de Dieu, distribuer la Parole afin que les gens aient l’opportunité de découvrir son Auteur, les discipuler et les aider à développer l’habitude de la lire, de la méditer, de la mémoriser régulièrement… La parole de Dieu sera fondamentale dans cette époque où tout va être ébranlé.  
-     L’importance de l’écoute de la voix de Dieu. La Parole écrite seule n’est pas suffisante. Nous devons stimuler une relation profonde et intime avec notre Père céleste et nous habituer à reconnaître sa voix, à lui obéir et à lui faire confiance alors que nous faisons des pas de foi radicaux. Et ce style de vie devrait être enseigné le plus jeune possible.  
-     Développer une approche équilibrée et intégrée de l’Esprit et de la Vérité. Comme nous l’avons vu dans l’histoire, les deux aspects de la Vérité (que notre intelligence soit renouvelée par la parole de Dieu) et de l’Esprit (réellement faire l’expérience de Dieu) doivent être combinées de manière équilibrée. La saison qui vient aura besoin d’une génération avec un état d’esprit non dualiste prête à s’impliquer dans le monde tout en étant familière avec le surnaturel.
-     Développer une approche holistique de l’entraide, de l’évangélisation, de la formation et de la mobilisation de la prochaine génération. Un enfant dont on prend soin s’ouvre à l’amour de Dieu. Quand il devient chrétien, il doit être formé comme disciple. Et une partie de son discipulat l’amène à s’impliquer dans le service, dans l’évangélisation et dans la mission pour la dimension pratique de sa formation. Nous ne pouvons pas séparer ces quatre dimensions. Et nous ne devrions pas élever les besoins spirituels de l’enfant au-dessus de ses besoins sociaux, relationnels, émotionnels, physiques et psychologiques. Nous devons voir l’enfant comme un tout.
-     Viser la multiplication et s’étendre là où nous ne sommes pas encore. Comme l’a dit le docteur Luis Bush, nous devons nous aligner avec l’objectif d’atteindre chaque enfant dans le monde. L’approche 4K[6] qui divise le monde en plus de quatre mille zones Oméga sera utile pour ce faire, et nous devons nous efforcer de développer les quatre expression du ministère envers et avec les enfants dans chaque zone Oméga du monde. Cela va bien au-delà des FJ, et pour ceci nous devons…
-     Développer le travail en équipe au sein de notre propre mouvement. Nous avons des centaines de ministères et d’initiatives auprès des enfants au sein de JEM. Les FJ ne sont que l’un d’entre eux. Comment pouvons-nous mieux nous connaître, nous féconder mutuellement et travailler davantage en partenariat pour atteindre de plus grands objectifs que nos buts spécifiques? Cela sera une réelle question à aborder dans les temps qui viennent! De plus, les FJ doivent prendre leur place dans la stratégie de JEM plus large et développer un partenariat avec de nombreux ministères (EFD, Développement communautaire, Ministère familles, Mission pionnière, etc.), car tout le monde peut et devrait se sentir concerné par les enfants, les adolescents et les familles.
-     Développer des partenariats avec les parents, les églises, les écoles chrétiennes et les organisations compatibles. Nous n’y arriverons pas tous seuls. Nous avons vu que dans l’ère postmoderne, le corps de Christ se rassemble de façon plus coordonnée. Ce n’est plus le temps pour que chacun construise ses «demeures lambrissées» (Aggée 1:4), mais pour développer des synergies communes et coopératives afin de multiplier notre efficacité dans la construction de la maison du Seigneur.
Ainsi, en vérité, l’histoire n’est pas encore terminée. Dieu est sur le point de faire quelque chose de nouveau sur la terre, et nous devons nous préparer pour saisir la vague si nous voulons avoir une part dans ce qui vient.
Et pour cela, nous avons besoin en même temps de définir clairement quelle est notre part et notre contribution spécifique, en étant enracinés dans ce que Dieu a fait et dit dans l’histoire, et de nous joindre à lui dans ce qu’il est en train de faire aujourd’hui. Pour l’adorer pleinement, localement et globalement, en Esprit et en Vérité avec les prochaines générations, nous avons besoin de tout l’héritage de ce qui a été décrit dans cette section.



[1]. The 4/14 Window Movement, consulté le 19 décembre 2014, http://4to14window.com/about/ overview.

[2]. Luis Bush, Raising up a New Generation From the 4-14 Window to Transform the World, The 4/14 Window Movement, consulté le 19 décembre 2014, http://4to14window.com/blog/2013/06/18/4-14-book-by-luis-bush/. La version française peut être lue sur le blog de la famille Zeller, consulté le 3 novembre 2017, https://famillezeller.blogspot.com/search/label/Brochure%204%2F14.

[3]. Luis Bush, Sommet du Mouvement de la Fenêtre 4/14, notes prises par l’auteur, Singapour, septembre 2011.

[4]. Dr. Dan Brewster, It’s Time to Take Children and Youth Seriously, consulté le 15 janvier 2015, http://www.europeanea.org/wp-content/uploads/2013/09/its_time_paper_Dan_Brewster.pdf.

[5]. Loren Cunningham, Master exécutif en leadership, Université des nations, notes prises par l’auteur, San Antonio del Mar, juin 2014.


[6]. 4K un projet de cartographie globale destinée à répondre aux besoins spirituels et physiques du monde de façon plus stratégique. Avec la vision d’atteindre chaque personne sur terre, 4K a créé une subdivision appelée zone Oméga. Le monde est ainsi divisé en plus ou moins quatre mille zones Oméga, d’où le nom 4K. Vous pouvez visiter leur site Internet: http://4kworldmap.com.